Jean-Baptiste est maroquinier et partage avec nous son point de vue sur l’art de faire simple et plus précisément, l’art du scellage, qu’il met en pratique tous les jours par son travail.

Est-ce facile de créer un objet simple ?

Faire un objet de maroquinerie simple est finalement très compliqué.

Où se trouve la difficulté à pouvoir réaliser un objet de maroquinerie « simple » ?

Toute la difficulté dans la conception d’une maroquinerie, c’est de se concentrer sur la fonction même de l’objet. C’est la prise en compte de l’usage de l’objet qui compte. Tous les détails de hauteur, des sangles sur les côtés pour que ce soit pile-poil à la bonne hauteur. La position de la poche aussi, qui a aucun moment ne doit gêner l’utilisation ni se renverser. Tout ça participe finalement à la conception de l’objet idéal pour l’utilisateur.

Faire un objet de maroquinerie simple est finalement très compliqué.